Le FSB démantèle une cellule liée à Daesh qui préparait des attentats dans le sud de la Russie

© FSB

Le service russe de sécurité fédéral (FSB) a arrêté les membres d’un groupe islamiste radical qui avait recruté des individus pour le compte de Daesh et planifié de perpétrer un attentat dans la région de Volgograd, dans le sud de la Russie.

Cinq personnes ont été arrêtées par les services russes de sécurité avec l’aide de la police locale dans la petite ville de Pallasovsk, dans la région de Volgograd. Les personnes interpellées appartiennent au groupe «Pallasovsk Jamat» qui «était impliqué dans le recrutement des habitants de la région pour participer aux activités des Daesh», a fait savoir le FSB.

Un membre du groupe «planifiait d’organiser un attentat dans la région de Volgograd», a ajouté le service de sécurité.

© FSB

«Des munitions, des explosifs, ainsi que d’autres composants chimiques et éléments perforants pour des bombes artisanales, de la littérature religieuse et extrémiste ont été retrouvés et saisis», indique un communiqué du FSB.

© FSB

Les membres arrêtés de Pallasovsk Jamat font l’objet d’une enquête criminelle et sont poursuivies pour «organisation d’un groupe illégal armé».

Volgograd est une ville d’un millions d’habitants, située non loin du Caucase Nord, qui a été victime d’attentats meurtriers il y a trois ans. En octobre 2013, une kamikaze s’était fait exploser dans un bus, entraînant la mort de six personnes et faisant plus de 30 blessés. Le 29 décembre 2013, 18 personnes ont été tuées et 44 autres blessées dans un attentat suicide qui a frappé la gare ferroviaire de la ville. Le lendemain, une explosion a soufflé un trolleybus, tuant 15 passagers et en blessant plus de 30 autres.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales