Afghanistan : malgré six millions de dollars investis, les chèvres étrangères ne s’accouplent pas

Source: Reuters

Le 15 avril, les parlementaires américains ont critiqué la faillite d'un projet d'une valeur de 6,1 millions de dollars. Il s'agit du coût d'un programme du Pentagone pour l'acheminement de chèvres étrangères en Afghanistan à des fins reproductives.

Le général John Sopko, inspecteur général pour la reconstruction du pays, a présenté un rapport devant le Congrès à Washington sur l'importation chèvres en provenance d'Italie et du Tadjikistan. Le but de ce projet était de les faire se reproduire dans une ferme afghane afin de donner un coup de fouet à la production de laine de cachemire et ainsi stimuler le développement économique.

Mais après presque 15 ans de guerre, les parlementaires américains cherchent à faire des économies dans l'énorme budget consacré à la reconstruction de l'Afghanistan. Et l'échec total de ce projet d'importation et de reproduction ovines au coût exorbitant n'a pas échappé à leur vigilance.

Plusieurs des chèvres acquises souffraient de paratuberculose, une maladie transmissible et potentiellement mortelle qui se traduit par une inflammation de l'intestin grêle, a expliqué John Sopko dans sa déposition écrite, transmise à une sous-commission militaire du Congrès chargée de la supervision et des enquêtes.

«La fabrication de pulls molletonnés n'est pas la clé de la rémission économique»

La ferme destinée à recevoir les animaux était trop petite et ne se prêtait pas au pâturage. «Quel dommage, plusieurs des femelles étaient déjà infectées par la maladie qui aurait pu décimer tout le troupeau», a lancé la démocrate Jackie Speier, ajoutant que «seulement deux de ces chèvres italiennes de luxe peuvent encore servir au projet».

«La fabrication de pulls molletonnés et chauds n'est pas la clé de la rémission économique en Afghanistan, pas plus qu'elle n'est l'expertise» du Pentagone, a fustigé l'élue. John Sopko a souligné pour sa part que le projet des chèvres étrangères illustrait l'argent jeté par les fenêtres en Afghanistan et l'absence de vision américaine en ce qui concerne le développement économique du pays.

Les Etats-Unis ont dépensé près de 1 000 milliards de dollars dans les combats et la reconstruction du pays depuis qu'ils ont envahi l'Afghanistan dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

Lire aussi : D'anciens interprètes afghans auxquels des visas ont été refusés recourent en justice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales