Jeb Bush félicite Obama pour avoir surveillé les métadonnées via la NSA

Jeb Bush félicite Obama pour avoir surveillé les métadonnées via la NSA© Brian Snyder Source: Reuters
Jeb Bush
Suivez RT France surTelegram

Barack Obama ne recevra probablement pas de félicitations de la part des républicains qui veulent lui succéder. Mais l’ex-gouverneur de Floride, Jeb Bush, le frère de W., le félicite d’avoir poursuivi un programme de renseignement controversé.

L’un des favoris à l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine de 2016, Jeb Bush, dont le père et le frère ont exercé la fonction suprême, a déclaré que la décision du président Barack Obama d’autoriser la NSA de continuer à surveiller les métadonnées (des informations comme par exemple, le moment où un appel téléphonique a été lancé, qui l’a fait, combien de temps il a duré) a aidé à garantir la sécurité des Etats-Unis.

«Je dirai que le meilleur que l’administration Obama a fait, c’est de maintenir la protection de la patrie en utilisant de grands programmes de métadonnées et en renforçant la NSA», a déclaré Jeb Bush.

«Bien qu’il ne l’ait jamais justifié, ne l’ait jamais reconnu publiquement, ce service a continué à faire un travail très important, la première obligation de notre gouvernement national est de garantir notre sécurité. Et les technologies qui permettent de le faire tout en protégeant les libertés civiles existent. Obama ne les a pas abandonnés, même si on a pu croire qu’il allait le faire», s’est félicité Jeb Bush.

La légalité du programme de surveillance de la NSA avait été largement débattue aux Etats-Unis en 2013, après les révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden. Les critiques de ce programme affirment que il viole le quatrième amendement de la constitution américaine, mais ses partisans estiment que ce programme est crucial pour lutter contre le terrorisme.

Les dispositions du Patriot Act qui donnent à la NSA le pouvoir de recueillir les métadonnées doivent expirer le 1er juillet. On ne sait pas encore comment le Congrès se prononcera face à cette échéance.

Après les révélations d’Edward Snowden, il est devenu évident que la NSA a intercepté les conversations téléphoniques de plus d’un milliard d’utilisateurs dans des dizaines de pays à travers le monde, dont la Chine, l’Union européenne, l’Amérique latine, l’Iran, le Pakistan, l’Australie et la Nouvelle Zélande.

Les témoignages de Snowden ont dévoilé que la NSA pouvait utiliser ses systèmes pour remonter dans le temps et examiner minutieusement chaque décision que vous avez prise, chaque ami avec lequel vous avez parlé, pour vous attaquer ensuite sur ces bases et extrapoler des soupçons sur la base d’une vie inoffensive.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix