Des défenseurs des «droits des animaux» appellent l’Allemagne à mettre du porc dans ses rayons halal

© Jason Lee Source: Reuters

Des activistes sur les réseaux sociaux incitent les Allemands à mettre du porc dans les rayons halal puis immortaliser la scène, pour dénoncer le meurtre immoral des animaux. D’autres estiment qu’il s’agit d’attaques contre musulmans.

La campagne qui se propage sur les réseaux sociaux avec le hashtag #HalalChallenge encourage les gens à «mettre du porc dans un rayon halal, filmer ce moment, puis diffuser la vidéo sur Facebook, Instagram, YouTube ou n’importe où, et ensuite inviter un ami à participer», selon la page officielle de Facebook. 

Les partisans de l’initiative estiment que cette campagne vise à sensibiliser le public sur la façon dont sont tuées les bêtes pour produire de la viande halal.

«Ils les abattent comme des assassins psychopathes, ils prennent un couteau et égorgent l’animal sans aucune injection ou gaz. Nous essayons d’expliquer au public ce que signifie tuer les animaux de façon halal et c’est notre défi», a confié dans une interview à RT une activiste sous couvert d’anonymat.

Cette dernière est ensuite allée plus loin dans ses propos : «nous ne voulons pas avoir des droits religieux supérieurs à ceux des animaux. L’islam a envahi l’Allemagne et ils obtiennent de plus en plus de droits et c’est une autre mauvaise chose». 

D’autres voix se sont élevées pour accuser cette campagne de viser spécifiquement les musulmans en Allemagne sous couvert de défense des droits des animaux.

«La question des droits est instrumentalisée comme un moyen de cibler les musulmans. Ils n’oseront jamais par exemple, le faire avec la communauté juive et la viande casher», a expliqué Reza Kazim de l’organisation Islamic Human Rights Commission (IHRC) qui milite contre les violations des droits de l'Homme envers les musulmans.

Il a de plus indiqué que d’après plusieurs rapports scientifiques, l’abattage d’un animal selon la méthode halal cause moins de souffrances que les méthodes d’abattage traditionnelles. 

Speckparade #Halalchallenge

Posté par Halal Challenge sur dimanche 10 avril 2016

Autres lieux, même stigmatisation

D’après Deutsche Welle, plusieurs partisans de ces actions de communication sont plus connus pour leur activisme de droite que pour être d’ardents défenseurs des animaux. Cette campagne n’est pas la première qui utilise l’utilisation du porc ou de cochons comme d’un moyen pour se prononcer contre la population musulmane.

Plus tôt dans le mois, deux têtes de porc ont été retrouvées accrochées à l’entrée de la résidence de l’Ambassadeur du Maroc en France. Une enquête a été ouverte pour tenter d'identifier les responsables.

Le mois de décembre a connu une série d’incidents impliquant du porc dans les quatre coins du monde. Des têtes de cochons ont été jetées à proximité d’une école musulmane dans le Lancashire, au Royaume-Uni, une autre près d’une mosquée à Philadelphie, aux Etats-Unis.

Une tête de cochon découpée a aussi été retrouvée dans les toilettes d’une salle de prière musulmane de l’Université d’Australie occidentale. Un incident qui a poussé la police à ouvrir une enquête.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales