«Seulement trois bombes» : un farceur déclenche l'alerte maximale à l'aéroport de Vienne

© wien.info.fr

Un passager, qui se trouvait alors au niveau du service des douanes, s'est laissé aller à une plaisanterie qui n'a pas été du goût des agents de sécurité de l'aéroport.

Selon le site The Local qui a rapporté l'information, l'homme, âgé de 35 ans, a assuré aux douaniers sur le ton de la blague qu'il n'avait que «trois bombes» à déclarer, car il n'avait pas pris avec lui «sa ceinture explosif».

Une boutade qui, en cette période sensible sur le plan sécuritaire, a contraint les services de sécurité à isoler le passager et à retirer de l'avion ses bagages pour vérification. Si aucun explosif n'a été retrouvé, ce dernier n'a pas été autorisé à prendre place dans l'avion. Depuis l'attentat du 22 mars qui a frappé l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et coûté la vie à 32 personnes, l'ensemble des aéroports européens sont en état d'alerte maximal. Les patrouilles de militaires accompagnés de chiens renifleurs ont notamment été renforcées.

Un autre incident, survenu il y a quelques semaines à l'aéroport de Vienne, avait suscité la vive inquiétude des autorités autrichiennes. Un ancien agent de sécurité de l'aéroport avait été suspendu avoir publié une photo de lui en ligne où il manifestait sans équivoque son soutien à l’Etat islamique. Quelques semaines avant cette affaire, la police belge avait révélé qu'au moins 50 sympathisants de l’Etat islamique travailleraient encore à l'aéroport de Bruxelles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales