Manifestations interdites à Bruxelles et Molenbeek : une blessée et une centaine d'arrestations

© Capture d'écran Twitter

Plusieurs incidents ont éclaté alors qu'un rassemblement contre l'islamisme et une contre-manifestation antiraciste ont été interdits. Une femme a été blessée et plus de 100 interpellations ont été effectuées par la police, déployée en nombre.

  • Auteur: Ruptly TV
    Auteur: Ruptly TV

  • La chaîne d'actualité belge RTL parle au total d'une centaine d'interpellations en marge des rassemblements qui ont eu lieu à Bruxelles et Molenbeek.

  • Plus tôt dans la journée, des manifestants anti-racistes ont été arrêtés à Bruxelles.

    Auteur: Ruptly TV

  • La police a confirmé à la RTBF avoir arrêté le chauffard qui avait violemment renversé une passante à Molenbeek. Il s'agit d'un habitant de la ville. Une photo publiée sur les réseaux sociaux montre ce qui semble être le moment de son arrestation.

  • Selon un communiqué des organisations Jeunesse Libertaire, JOC Bruxelles et USE-Jeunes FGTB, qui avaient appelés à un rassemblement antiraciste à Bruxelles contre la venue d'activistes identitaires, 33 manifestants auraient été arrêtés et menottés place de la Bourse plus tôt dans la journée.

    A Molenbeek, où l'après-midi a été particulièrement explosive, le calme semble désormais revenu.

  • Deux vidéos très choquantes filmées du haut d'un immeuble montrent le moment précis où une femme est violemment renversée par une Audi blanche qui déboule à toute vitesse. 

    Pour le moment, de nombreux jeunes restent rassemblés devant le commissariat de Molenbeek.

    La situation semble toutefois s'être calmée.

  • Outre la dizaine d'arrestations administratives de militants antiracistes à Bruxelles, 7 activistes venus protester contre l'islamisme à Molenbeek, ce malgré l'interdiction, ont été arrêtés. Le porte-parole de la police pour la zone Bruxelles-Ouest, Johan Berckmans, a précisé que deux étaient des arrestations judiciaires et que les cinq autres étaient des arrestations administratives.

  • Une vidéo tournée en direct sur Périscope montre (à 7:38) une Audi blanche foncer dans la foule, forcer le barrage policier et renverser une femme.

  • Une femme aurait été renversée par la voiture blanche qui a foncé dans la foule pour forcer le barrage policier, rapporte le site d'information 7sur7.

    Une ambulance est sur place pour soigner la victime.

  • Le dispositif déployé pour bloquer l'accès des manifestants est assez important.

Des véhicules blindés ainsi que de nombreuses voitures de police sont présents sur la place communale de Molenbeek, où le rassemblement avorté appelant à «expulser les islamistes» devait avoir lieu.

Des camions apparentés à ceux de l'armée belge auraient également été vus par un internaute. Il est toutefois difficile de vérifier l'authenticité du cliché, tant la scène semble surréaliste.

En savoir plus : Belgique : une manifestation de Génération Identitaire interdite à Molenbeek

Les forces de sécurité ont même été briefées spécialement pour faire face à d'éventuels troubles, si des manifestants décidaient de braver l'interdiction et de se rendre malgré tout au rassemblement prévu à 15 heures.

Et pourtant, de son côté, le porte-parole de Génération Identitaire, Pierre Larti, a multiplié ces derniers jours les appels à ne pas se rendre à la manifestation en raison de l'interdiction.

Il a en effet publié une vidéo sans ambiguïté qu'il a ensuite relayée plusieurs fois sur les différentes pages officielles du groupe sur Facebook et Twitter.

En savoir plus : Incertitude autour de la manifestation interdite de Génération Identitaire samedi à Molenbeek

Si quelques sympathisants avaient émis la volonté de s'y rendre malgré tout, la grande majorité s'était résignée à accepter l'interdiction prononcée par François Schepmans, maire de Molenbeek. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales