Selon le Premier ministre israélien, c’est Israël qui sauve l'Europe des réfugiés

Parole jetée prend sa volée : après la rencontre avec le président de la Grèce sur «l'énergie, le tourisme, les sciences et l'innovation», le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a publié sur Twitter une affirmation plutôt provocante.

Benjamin Netanyahou, qui est bien connu pour sa fermeté au sujet des réfugiés, a déterminé le rôle particulier d'Israël dans la résolution de la crise des migrants : «Un Israël fort empêche le passage massif de migrants vers l'Europe. Sans nous, le monde serait différent.» 

Le tweet a provoqué de fortes réactions, certains utilisateurs des réseaux sociaux ne manquant pas de rappeler qu'«Israël a été fondé par des réfugiés». 

Dans tous les cas, l'image d’Israël retenant des flots de migrants n’est pas forcément évidente : Benjamin Netanyahou a souligné plusieurs fois qu'«Israël est un Etat trop petit pour accueillir des réfugiés syriens», en réponse aux accusations de l’opposition soulignant son «manque de cœur» face au sort des réfugiés.

En savoir plus : Israël refuse les migrants et construit un mur à son frontière avec la Jordanie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales