Berlin investit 200 millions d'euros pour lutter contre les abus sexuels dans les camps de réfugiés

© STEFANIE LOOS Source: Reuters

Les fonds devraient être débloqués le 1er avril. Le projet prévoit notamment d'installer des espaces protégés pouvant être verrouillés, des installations sanitaires séparées pour les femmes et les enfants, ainsi que des salles de classe.

Le projet a été annoncé par le ministère allemand de la Famille. Les autorités municipales pourront accéder aux fonds fournis par la banque de développement du gouvernement, sous forme de prêts à taux zéro.

En plus de ces prêts, le ministère prévoit de coopérer avec l'UNICEF pour former du personnel spécialisé dans plus de 100 centres de réfugiés à travers le pays. Ces agents devront venir en aide aux réfugiés victimes de traumatismes.

Rien qu'en 2015, l'Allemagne a enregistré 1,1 million demandeurs d'asile arrivés sur son territoire. La difficulté de gestion de ce grand nombre de nouveaux arrivants a entraîné de nombreux cas d'agressions, notamment sexuelles, dans les centres d'accueil.

Le chef du syndicat de police allemand Rainer Wendt, avait indiqué, en octobre dernier, que la majorité des cas d’agression sexuelle ne figuraient pas dans les rapports officiels car les victimes ne portent généralement pas plainte par honte ou peur des représailles, «ce qui est caractéristique pour les cas de viols, quelle que soit la communauté touchée».

Lire aussi : L’Allemagne déjà incapable de gérer les migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales