Le Premier ministre finlandais a vendu sa maison qu’il avait initialement promise aux réfugiés

Le Premier ministre finlandais Juha Sipila Source: AFP
Le Premier ministre finlandais Juha Sipila

Donner un toit à des réfugiés et respecter sa parole ou se mettre dans la poche plus d’un demi-million d’euros ? Le premier ministre Finlandais a choisi l’argent. Il a vendu la maison dans laquelle il avait promis de loger des réfugiés.

Le Premier ministre finlandais Juha Sipila n’a pas tenu sa promesse de faire don de sa maison à des réfugiés, engagement pris en septembre 2015. En janvier 2016, l’homme politique a officiellement confirmé qu’il était prêt à loger des migrants dans sa maison située sur la commune de Kempele dans le Nord-Ouest du pays, mais a ajouté qu’il ne fallait pas le faire pour des raisons de sécurité. Juha Sipila a même appelé ses concitoyens à suivre son exemple.

Mais malgré ces déclarations pleines de bonne volonté, le Premier ministre finlandais a vendu sa maison il y a dix jours, même si les médias ne l’ont appris seulement qu’aujourd’hui. L’homme politique a décidé de déménager avec sa famille dans une maison plus petite.

Le nouveau propriétaire a acheté la maison pour la somme de 570 000 euros.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales