Le Kremlin prévient de l’imminence d’une campagne médiatique contre Vladimir Poutine

Source: Reuters

Moscou a reçu une demande du «Consortium international des journalistes d’investigation» rédigée comme un «interrogatoire» sur la vie du président russe. Le porte-parole de Vladimir Poutine évoque une tentative de le discréditer dans les médias.

Le porte-parole du président russe a déclaré qu’après avoir reçu un document avec des questions qui s’assimilaient à un interrogatoire, le Kremlin avait décidé de ne pas y répondre. Pourtant, d’après ses informations, l’organisation s’apprête à «publier de nouveaux articles interminables en Allemagne, en France et en Suisse et dans d’autres pays européens» dans les meilleurs délais. Le sujet de ces articles semble, aux yeux de Dmitri Peskov, clair et évident : «la vie privé de Vladimir Poutine, sa famille, ses amis d’enfance et les compagnies off-shore». 

Le porte-parole du Kremlin a aussi rappelé que ce n’était pas la première tentative de noircir l’image du président russe. On avait déjà écrit sur les «voiliers» du président et sa «fortune de 40 milliards de dollars». 

En ce qui concerne les auteurs de ces articles, Dmitri Peskov a précisé que sous le nom du «Consortium international des journalistes d’investigation» se cachaient non seulement des journalistes mais aussi des «organisations non-gouvernementales, des services spéciaux de certains pays et certains médias qui essayaient de déstabiliser la situation en Russie».  

«Ils font usage de méthodes malpropres pour discréditer le gouvernement de notre pays, et en particulier, Vladimir Poutine. L’efficacité de leurs attaques informationnelles n’est pas importante mais souvent ces gens travaillent d’après des schémas préétablis. La falsification se poursuit et l’une d’entre elles aura lieu dans les plus proches délais», a-t-il conclu.

Le porte-parole du président a aussi averti que si on voyait de fausses informations ou des accusations inconsistantes contre le président russe dans les médias, le Kremlin ferrait usage de tous les moyens juridiques pour défendre l’honneur du président.

Lire aussi : Poutine «homme le plus puissant du monde» pour la troisième fois, selon le classement Forbe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales