Attentats de Bruxelles : 35 victimes selon un dernier bilan

Attentats de Bruxelles : 35 victimes selon un dernier bilan Source: AFP

Le centre de crise belge a revu à la hausse le nombre des personnes décédées dans les attentats de Bruxelles du 22 mars après le décès de quatre blessés dans les hôpitaux.

L'agence de presse russe Ria Novosticitant le ministère belge de l'Intérieur rapporte que les attaques terroristes ont tué 25 personnes et en ont blessé trois cents quarante autres. 

Le bilan précédent, établi le 27 mars par le centre de crise, faisait état de 31 personnes décédées, dont les trois assaillants, et de plus de trois cents personnes blessées.  

28 victimes ont été identifiées

Quinze dépouilles ont été identifiées parmi les victimes de l'aéroport de Zaventem. On dénombre six personnes de nationalité belge, neuf de nationalité américaine, hollandaise, suédoise, allemande, française et chinoise. Concernant l'attentat de la station de métro Maelbeek, treize victimes ont été identifiées. Dix d'entre-elles sont Belges et trois de nationalité italienne, suédoise et britannique. Auparavant, vingt quatre personnes avaient été formellement identifiées. 

Les experts tentent toujours d'identifier les six dernières victimes et attendant les résultats des analyses ADN, rapporte le centre de crise. 

La lutte antiterroriste se poursuit

Pendant ce temps, la Belgique continue de resserrer l'étau contre les éventuels soutiens des terroristes. Le parquet fédéral a annoncé le 28 mars que trois hommes avaient été inculpés en Belgique pour «participation aux activités d'un groupe terroriste» à la suite d'une opération menée la veille dans plusieurs villes du pays. 

Yassine A., Mohamed B. et Aboubaker O. ont été écroués, ajoute le parquet dans un communiqué, évoquant une «opération judiciaire antiterroriste» mais sans établir de lien direct avec les attentats meurtriers du 22 mars à Bruxelles. Une quatrième personne, un temps en garde à vue dans le cadre de ce dossier, a été remise en liberté sans être inculpée.

Lire aussi : Bruxelles, l’horreur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»