Ukraine : l'avocat d’un Russe accusé de terrorisme kidnappé, drogué, relié à une bombe

L'avocat Yury Grabovsky Source: Sputnik
L'avocat Yury Grabovsky

Trois semaines après avoir disparu de Kiev, le corps de l’avocat d’un citoyen russe accusé de terrorisme en Ukraine a été retrouvé enterré dans un verger, au milieu d’une zone rurale. Moscou accuse Kiev de ne pas avoir su le protéger.

L’avocat ukrainien Youri Grabovsky était porté disparu depuis le 9 mars dernier. Le 25 mars, son corps a été retrouvé dans un verger abandonné près de Jachkov, à une centaine de kilomètres au sud de Kiev, a fait savoir Anatoli Matios, le procureur général militaire de l’Ukraine. C’est en suivant les traces d’un suspect, que les enquêteurs ont trouvé l’endroit où la dépouille de Youri Grabovsky avait été enterrée. Pour eux, l’avocat aurait été kidnappé avant d’être abattu.

НААУ в скорботі за вбитим Юрієм Грабовським Сьогодні ми дізналися трагічну звістку. Адвокат Юрій Грабовський знайдений...

Posté par Національна асоціація адвокатів України /Ukrainian National Bar Association sur jeudi 24 mars 2016

Selon les enquêteurs, l’avocat été enlevé à Kiev, avant d’être acheminé dans la ville portuaire d’Odessa, au bord de la mer Noire, et ensuite à Jachkov. Les ravisseurs ont reconnu avoir utilisé un bracelet de cheville équipé d’explosifs pour s’assurer de la coopération de leur victime. «S’il essayait de transmettre sa localisation ou de fuir, les criminels l’ont menacé de faire exploser l’engin qui le déchiquèterait sur place», a expliqué le procureur.

Les enquêteurs estiment aussi que l’avocat a été drogué par ses kidnappeurs, ce qui pourrait être prouvé par le rapport d’autopsie de Yury Grabovsky même si Anatoli Matios est resté vague quant aux causes de la mort de l’avocat, se bornant à indiquer qu’il avait été tué de manière violente et achevé par une arme à feu, suggérant qu’il avait été violemment battu avant d’être tué.

Le procureur militaire a souligné que son bureau devait se voir attribué la résolution de ce crime, après avoir repris l’affaire à la police nationale. «Si nous ne l’avions pas fait, cette affaire n’aurait pas été résolue», a-t-il précisé.

Pour lui, plusieurs mobiles permettraient d’expliquer ce meurtre : un vol, un conflit personnel ou une «opération délibérée» menée par un «service secret». Quant aux collègues de Youri Grabovsky, ils estiment que c’est probablement le fait, qu’en tant qu’avocat, il ait assuré la défense d’un Russe.

En effet, Youri Grabosvky avait défendu Aleksandr Aleksandrov qui, en compagnie d’Evgueni Ierofeev, avait été détenu dans l’Est de l’Ukraine en mai dernier. Les autorités ukrainiennes accusaient les deux hommes d’être des «militaires russes» du renseignement, leur imputant plusieurs crimes, parmi lesquels celui de terrorisme et celui de mener une guerre agressive contre le pays. Mais Moscou, comme les rebelles – qui Kiev qualifie de terroristes – insistent sur le fait qu’il s’agit de citoyens russes volontaires qui ont décidé de se battre aux côtés des habitants du Donbass de leur propre chef.

Osksana Sokolovskaya, l’avocate d’Evgueni Ierofeev, qui a travaillé étroitement avec Youri Grabovsky pour construite leur stratégie de défense, a fait savoir que les dossiers de cette affaire avaient disparu de son bureau après qu’il a été portée disparu et que malgré cela, le procès des deux accusés ne serait pas reporté.

Quant au ministère russe des Affaires étrangères, il accuse Kiev de ne pas être parvenu à protéger Youri Grabovsky. «Apparemment, ils ne vont pas respecter les méthodes légales en Ukraine ni tolérer tout ce qui ne rentre pas dans le cadre mis en place par le régime, que les cercles dirigeant ont construit sur la base d’une hystérie antirusse et ouvertement russophobe», a fait savoir le ministère russe dans un communiqué.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales