L’armée syrienne a repris une hauteur stratégique à Palmyre

© Source : wikipedia

D’après certaines sources, les forces gouvernementales syriennes, épaulées par des milices alliées, ont repris le contrôle d’une hauteur importante située près de Palmyre, se rapprochant ainsi de la cité antique qu’elles cherchent à reconquérir.

«Les unités de l’armée en coopération avec les groupes populaires de défense se sont emparés de la citadelle Tadmor [anciennement Palmyre] après avoir infligé des pertes importantes aux terroristes», a rapporté l’agence d’information SANA.

Une source militaire de l’agence russe Sputnik, qui participe à l’opération de libération de Palmyre, dans la province d’Homs, lui a confié que l’armée syrienne avait repris le contrôle du château de Qalat ibn Maan, connu aussi sous le nom château de Palmyre. Cette hauteur surplombe la cité antique et revêt une importance stratégique capitale en vue d’une reconquête du site dont Daesh s’était emparé en mai 2015.

«L’infanterie de l’armée syrienne, avec les forces alliées, ont repris hier [24 mars] le contrôle de l’entrée de la ville de Palmyre et aujourd'hui celui du château historique de Palmyre», a indiqué sa source à Sputnik.

Selon cette source militaire, la libération complète de Palmyre n'est désormais plus qu'une question de temps, compte tenu de l’opération de grande envergure qui se déroule actuellement.

La ville historique et symbolique de Palmyre, a été considérablement endommagée par l'organisation terroriste, notamment ses temples inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco et des reliques datant de milliers d’années. Elle est devenue le symbole des attaques de l'Etat islamique contre l'héritage architectural et culturel de la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales