L'interview de Donald Trump au Washington Post en sept citations choc

Donald Trump Source: Reuters
Donald Trump

Le candidat à la primaire républicaine Donald Trump s'est entretenu avec les éditorialistes du Washington Post au cours d'une interview décomplexée et sans langue de bois. RT France a sélectionné les passages les plus percutants.

Pour réduire les inégalités raciales, il faut redonner de l'emploi aux Américains

«Les inégalités raciales sont très fortes dans le pays. Je crois qu’elles n’ont jamais été si marquées. […] Lorsque vous regardez les problèmes de Ferguson, Baltimore et Détroit, vous vous rendez compte que les habitants n’ont plus de volonté. Beaucoup de personnes pensent aujourd’hui que cette situation est sans espoir. Nous devons encourager les personnes à revenir, revigorer ces zones et remettre les gens au travail. Nous avons perdu des millions d’emplois en Chine et dans d’autres pays. Cela me rend d’autant plus triste que nous dépensons tellement d’argent à l’étranger alors que notre propre pays comprend de vastes poches de pauvreté, à cause du manque d’emplois.»

Lire aussi : Donald Trump brandit la menace d’«émeutes» s’il n’est pas investi

Nous construisons des écoles en Irak, mais pas à Brooklyn

«Nous avons 19 000 milliards de dollars de dette. Nous sommes probablement assis sur une bulle, et vous savez, si cette bulle éclate cela va être épouvantable. Et je pense juste que nous devons reconstruire notre pays. […] Nous avons un pays en mauvais état. Si vous regardez nos villes, elles sont dans une situation lamentable. Nous pouvons construire des écoles en Irak, qui vont être détruites plusieurs fois, mais nous sommes incapables d’en construire une à Brooklyn. A partir d’un certain moment, il faut prendre soin de soi.»

L'OTAN n'est plus un investissement rentable pour les États-Unis

«Je pense qu’il est bien que nous ayons l’OTAN. Mais cette organisation a été créée lorsque nous étions un pays plus riche. Nous ne sommes plus un pays riche. Nous empruntons tout cet argent, et nous l’empruntons à la Chine. L’OTAN nous coûte une fortune… Nous envoyons en permanence nos navires, nos avions faire des exercices de guerre et d'autres choses encore. Mais nous ne récoltons qu’une fraction de ce que cela nous coûte.»

Lire aussi : Un artiste de rue new-yorkais vêtu en Donald Trump vous permet de le frapper pour cinq dollars


Les ennemis des Etats-Unis ont du matériel plus moderne que le nôtre

«Nous ne dépensons pas notre argent pour nous-mêmes. Alors que nous avons des véhicules blindés obsolètes, les meilleurs sont donnés à l’ennemi. Nous les offrons à nos alliés au Moyen-Orient. Et à peine un coup de feu est tiré en l’air qu’ils s’enfuient immédiatement et l’ennemi prend possession de notre matériel.»

Les musulmans, un problème temporaire dont il faut s'occuper

«La question des musulmans est un problème sérieux. Des musulmans m’ont appelé pour me dire que j’avais raison de le penser. C’est un problème qui doit être abordé. Même le mec qu’ils ont attrapé à Paris, il se cachait parmi d’autres musulmans et alors que tout le monde le cherchait il vivait juste à côté de là où il avait grandi. C’est très sérieux, et même si cela est temporaire, le problème doit être traité. Vous penserez peut être que cela est négatif, mais beaucoup de gens pensent que c’est une chose positive.»

Accueillir des réfugiés serait prendre le risque d’accueillir des terroristes 

«Je ne pense pas que nous puissions accueillir des migrants dans ce pays. Vous avez vu ce que deux personnes ont réussi à faire [concernant la fusillade de San Bernardino], alors je ne pense pas que nous pouvons accueillir des gens dont nous ne savons rien. Il n’y a aucun document, aucun papier, nous avons l’épée de Daesh planant au-dessus de nos têtes et nous avons déjà connu tellement de désastres. Nous avons perdu le World Trade Center, un avion s’est écrasé dans le Pentagone, etc.»

Lire aussi : Trump et l'intelligentsia libérale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales