Donald Trump brandit la menace d’«émeutes» s’il n’est pas investi

Donald Trump brandit la menace d’«émeutes» s’il n’est pas investi Source: Reuters
Donald Trump a tenu à prévenir ses collègues républicains. Lui mettre des bâtons dans les roues conduirait à des émeutes.

Le favori de la course à la primaire républicaine a prévenu ses adversaires. Ses électeurs se révolteraient s’il n’obtenait pas l’investiture du parti.

La menace du coup politique se rapproche pour Donald Trump. Le candidat anti-système, honni de l’establishment, fut-il celui de son propre parti, pourrait se faire piéger. Alors qu’il a encore triomphé mardi en empochant quatre nouveaux Etats, il a perdu quelques délégués dans l’Ohio. Un accident de parcours qui serait susceptible de lui coûter cher. Pour remporter la primaires républicaine, il faut obtenir une majorité de délégués, soit 1237. Si, fait rare, aucun candidat n’y parvient, c’est lors d’une réunion du parti que le champion sera désigné. Une configuration qui ne laisserait aucune chance à Trump.

«Je représente des millions de gens»

Le parti républicain semble décidé à tout faire pour empêcher Trump d’accéder à la Maison Blanche. Quitte à obtenir une victoire à la Pyrus qui lui coûterait le Bureau ovale. C’est dans ce cadre que le chouchou des anti-système a tenu à prévenir. Il promet des «émeutes» si ses collègues devaient lui faire barrage.

«Je pense que vous auriez des émeutes, je représente un nombre énorme... des millions de gens» a-t-il expliqué sur CNN. Il a demandé à ce que l’investiture lui revienne même s’il manquait quelques délégués au compteur.

Donald Trump joue la carte du dégoût de la politique : «Mes électeurs sont des gens qui n'ont jamais voté, qui ne croient pas au système ou n'aiment pas les candidats, etc» et «si vous privez ces gens de leur droit de vote et vous leur dites "désolé, il vous manque 100 voix", alors qu'il en manque 500 au candidat suivant, vous allez avoir des problèmes.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»