Djokovic explique pourquoi il est juste que les hommes sont payés plus que les femmes dans le tennis

Novak Djokovic © Ahmed Jadallah Source: Reuters
Novak Djokovic

L'édition 2016 du tournoi Indian Wells s'est conclue sur une controverse après des propos tenus par son directeur, qui a affirmé que les femmes devraient se «mettre à genoux» pour rendre grâce à ce que les hommes ont accompli pour le tennis.

Interrogé sur les propos de Raymond Moore, Novak Djokovic s’en est dissocié en les qualifiant de «politiquement incorrects», mais a tout de même justifié l’écart des rétributions attribuées aux finalistes des tournois entre hommes et femmes. «Les statistiques montrent que le tennis masculin attire plus de monde. Selon moi, c'est l'une des raisons qui font que nous devons toucher plus. Tant qu'il y aura des données sur celui qui attire le plus de spectateurs, qui vend le plus de billets, il devrait être équitablement récompensé», a-t-il affirmé.


Dimanche, le directeur du tournoi américain avait déclaré : «Dans ma prochaine vie, quand je reviendrai, je veux être membre de la WTA [Women Tennis Association], parce qu'ils ne font que profiter du succès des hommes. Ils ne prennent aucune décision et ils sont chanceux. Ils sont très, très chanceux. Si j'étais une joueuse, je me mettrai à genoux pour remercier Dieu que Roger Federer et Rafa Nadal aient vu le jour, car ils ont porté notre sport».

Cette déclaration a fait du bruit dans la planète tennis, et suscité de nombreuses autres réactions. «Aucune femme ne devrait avoir à se mettre à genou pour remercier quelqu'un», lui a alors répondu la numéro 1 mondiale Serena Williams, très remontée. Raymond Moore a finalement présenté ses excuses dans un communiqué.


Lire aussi : Sharapova n'est pas seule : plus de 60 sportifs contrôlés positifs au meldonium depuis janvier 2016

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales