Vienne : sexe, drogue sans rock'n roll dans un école maternelle musulmane

Source: Reuters

Selon les révélations du journal Krone Zeitung, l'entreprenant propriétaire d'une école maternelle musulmane y accueillerait des hôtes qui y prendraient de la drogue avant de se livrer à des actes sexuels sur les lits des enfants.

Les autorités viennoises auraient fourni à l’entrepreneur turc Abdullah P.  plus de cinq millions d’euros de subventions pour différents projets associatifs, dont la création d'une école maternelle musulmane, rapporte le journal autrichien Krone Zeitung. Mais il pourrait s'avérer qu'il a trompé les autorités viennoises et détourné à son profit de l’argent destiné aux enfants.

D’après les données d’une enquête pour fraude dont il est l'objet, l’entrepreneur aurait gagné plus de 1,8 million euro de mai 2013 à mai 2015 pour la fourniture de services qui s'avèrent être inexistants. En revanche, certains témoins rapportent que des parties fines couplées où la drogue coulait à flots se seraient déroulées entre adultes dans les locaux de l'école maternelle.

Un homme a en effet déclaré que son petit ami, rencontré sur internet et membre de l'équipe de l'homme d'affaires, lui avait dit que son patron organisait des soirées dans cette école, après le départ des élèves. Le lendemain de l'une d'entre elles, un membre de l'équipe en charge de nettoyer les locaux aurait même trouvé de la poudre blanche dans un des bureaux de l'école.

D'après les enquêteurs, ces soirées se seraient déroulées de novembre 2013 à mai 2015. Ils sont même d'avis que ces soirées avaient pris une telle ampleur que l'on peut parler de réseau criminel dans lesquels des clubs sociaux et des associations musulmanes seraient impliquées. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales