Microsoft fait tache, recrutant des danseuses en tenues d’écolières pour une soirée (PHOTOS, VIDEOS)

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

Microsoft a fait scandale en embauchant des femmes habillées en écolières pour animer une soirée de la Game Developers Convention (GDC) à San Francisco, le 17 mars 2015, alors que le débat fait rage sur le sexisme dans les jeux vidéos.

Pour animer une soirée de la GDC, à laquelle participaient des professionnels de l'industrie, des hommes majoritairement, le géant de Redmond a fait appel à des danseuses déguisées en écolières pour illustrer la nécessité de reconnaître et d'encourger les femmes technophiles.

A l'heure où les jeux vidéos essuient de nombreuses critique pour le sexisme dont ils font preuve, la réaction du public ne s'est pas fait attendre, notamment sur Twitter. Au point que le patron de la division Xbox, Phil Spencer a dû prendre les choses en main personnellement pour présenter des excuses. «Lors d’un événement organisé par Xbox à la GDC, nous avons représenté Xbox et Microsoft d’une manière qui ne correspondait pas à nos valeurs. Je sais que nous avons déçu beaucoup de gens et je me suis personnellement engagé à ce que nous maintenions des standards beaucoup plus élevés», a-t-il avancé à l'attention du magazine The Verge, qui s'était montré particulière virulent à l'égard de Microsoft.

Phil Spencer a également envoyé un e-mail à tous les employés de sa division pour exprimer sa déception et rappeler l’importance des valeurs de Microsoft : «L’incident sera géré à l’interne, mais permettez-moi d’être très clair : la façon dont nous nous représentons en tant qu’individus, les personnes que nous engageons et avec qui nous avons des partenariats, de même que la façon dont nous interagissons avec les autres sont le reflet direct de notre marque et de ce que nous représentons. Quand nous faisons le contraire en créant un environnement qui aliène ou blesse un groupe, nous méritons la critique que nous recevons.»

Des photos et vidéos de l'événement intitulé «Des femmes dans un jeu de dîner», organisé par le géant du logiciel, montraient des femmes portant des mini-jupes et dansant sur des podiums.

Les femmes devaient également «parler avec les participants et les encourager à se rendre sur la piste de danse», ont fait savoir certains participants. Une partie d'entre eux a indiqué sur les réseaux sociaux qu'ils étaient «très déçus», tandis que d'autres ont indiqué qu'ils se plaindraient auprès de la direction de la maison mère.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales