Salah Abdeslam aurait «probablement» fui lors de la perquisition à Forest où son ADN a été retrouvée

Salah Abdeslam aurait «probablement» fui lors de la perquisition à Forest où son ADN a été retrouvée© Dirk Waem Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

L'homme le plus recherché de France était-il à Forest, près de la capitale de la Belgique, mardi ? C'est en tout cas ce qu'avance la chaîne publique belge RTBF, alors que ses empreintes auraient été retrouvées sur un verre lors de la perquisition.

Selon la RTBF, des inspecteurs belges et français auraient retrouvé les empreintes digitales de Salah Abdeslam lors de la perquisition, qui avait viré en fusillade, d'un appartement en banlieue de Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris.

L'information a été confirmée par des représentants du parquet, qui ont tenu une conférence de presse dans l'après-midi.

En savoir plus : Forest: un drapeau de l'EI et un livre sur le salafisme retrouvés dans l'appartement perquisitionné

Si ceux-ci ont refusé de fournir d'avantage de détails «dans l'intérêt de l'enquête», la chaîne belge rapporte que «selon nos informations, c'est plus que probable qu'il soit l'un des deux individus qui ont pris la fuite lors de la fusillade» de mardi.

Mohamed Belkaid, tué dans la fusillade de Forest, serait un complice direct de Salah Abdeslam

A peine arrivés sur place à Forest, les policiers avaient essuyé des tirs à l'arme lourde depuis l'extérieur et l'intérieur de l'immeuble suspect. Mohamed Belkaid, un Algérien membre présumé de l'organisation djihadiste Daesh, avait trouvé la mort dans la fusillade, mais deux autres s'étaient enfuis par les toits.

D'après la RTBF, l'homme, qui utilisait le faux nom de Samir Bouzid était un complice de Salah Abdeslam, avec qui il avait été contrôlé le 9 septembre 2015 sur une autoroute autrichienne. Il était sous le coup d'un avis de recherche depuis décembre pour une supposée implication directe dans les attentats de Paris. La chaîne belge le décrit comme «l’un des logisticiens des attentats».

Au terme de la perquisition, un drapeau de l'organisation djihadiste Daesh avait été retrouvé ainsi qu'un livre sur le salafisme et une kalachnikov.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix