Nike sort la basket de «Retour vers le futur» dont les lacets se font tous seuls

© Nike.com

Nike a présenté une paire de baskets qui s'ajuste automatiquement aux pieds. Impossible de ne pas y voir un clin d'oeil au film culte des années 80 «Retour vers le futur» qui prévoyait que ce genre de technologies existerait en ... 2015.

Les baskets «HyperAdapt 1.0»  découlent en fait de l'emblématique paire de «Nike Air MAG» portée par le personnage de Marty McFly dans le volet «futur» de la célèbre trilogie «Retour vers le futur» (1985) dont l'action se situe en 2015. 

Le rêve d'une paire de chaussures de sport qui se lançent automatiquement est ainsi en passe devenir réalité, puisque le nouveau modèle de Nike devrait apparaître en magasin d'ici la fin de l'année.

Les nouvelles chaussures utilisent une technologie appelée EARL (actif électro- adaptatif laces) et sont équipées de petits moteurs électriques et de capteurs qui permettent d'ajuster la poignée de lacet de la chaussure et ainsi de serrer et de desserrer les lacets.

«Ce prototype de chaussure est basé sur une recherche approfondie en ingénierie numérique, électrique et mécanique dans un produit conçu pour le mouvement. Il remet en question la vision traditionnelle de l'ajustement des lacets , en proposant une solution ultime, efficace et ajustable à souhait», a déclaré Nike dans un communiqué de presse .

La chaussure munie de cette technologie innovante possède des boutons de commande supplémentaires placés sur le côté. Les semelles des HyperAdapt 1.0 sont équipées de bateries viennent avec des batteries rechargeables sans fil.

«Lorsque vous mettez la paire de baskets votre talon va appuyer sur un capteur et les lacets vont se serrer automatiquement», a déclaré Tiffany Beers, innovateur chez NIKE, qui a dirigé la conception de la paire de chaussure. «Ensuite, il y a deux boutons sur le côté pour serrer et desserrer. Vous pouvez régler l'intensité à votre guise».

Le prototype a été dévoilé lors de l'événement Nike Innovation à New York où Beers et son compatriote concepteur Tinker Hatfield ont présenté l'avenir de l'ingénierie de la chaussure.

Les lumières colorées sur les semelles et sur le dos de la chaussure indiquent le niveau de puissance. Un éclairage en bleu indique que la basket est complétement chargée. En se déchargeant, la lumière change de couleur, passant du jaune, à l'orange et finalement au rouge. La batterie a une durée de plusieurs semaines et nécessite un temps de charge d'envrion 3 heures.

«Nike ne rêve pas de demain. Il s'en approche», a déclaré Hatfield. «Nous sommes en mesure d'anticiper les besoins des athlètes parce que nous les connaissons mieux que quiconque. Souvent, nous dévoilons une réalité avant même que d'autres aient même commencé à se l'imaginer», a-t-il ajouté.

La star du football Cristiano Ronaldo est devenu le premier athlète à essayer les nouvelles chaussures. Bien qu'il n'y ait pas de ballon pour lancer et tester la fiabilité du mécanisme de laçage, le footballeur semblait très impressionné par l'innovation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales