Le métro de Washington entièrement fermé face aux risques d'incendies liés à son réseau électrique

Annonce de la fermeture du métro de Washington © Jonathan Ernst Source: Reuters
Annonce de la fermeture du métro de Washington

Tout le réseau de métro de Washington est actuellement hors service, ce jusqu’à demain, pour une inspection d’urgence des câbles électriques après qu’un incendie ait causé de nombreux dysfonctionnements.

L’Autorité du Trafic du Métro de Washington (WMATA) inspecte actuellement près de 600 câbles de démarrage, a déclaré le nouveau directeur général Paul Wiedefeld dans un communiqué :

«Bien que le risque pour le public soit très faible, je ne peux pas écarter la possibilité d’un incident et voilà pourquoi nous devons immédiatement agir», a-t-il affirmé. «La sécurité est notre plus grande priorité, et cela nécessite parfois de prendre des décisions dures et impopulaires. Cette situation en est une illustration, je reconnais pleinement les difficultés que cela va causer». Des représentants du métro ont rappelé que cette fermeture était «sans précédent», à l’exception des fermetures pour raisons climatiques.

Un incendie s’était déclaré dans un tunnel de la station McPherson Square environ une heure avant que le métro n’ouvre lundi. D’origine électrique, le feu s’est déclenché à cause du dysfonctionnement d’un câble de démarrage, a déclaré Paul Wiedelfeld au Washington Post : «Pour faire simple, les anciens câbles, lorsqu’ils se connectent au troisième rail [celui permettant l’alimentation électrique], quelque chose se produit – un court-circuit ; je ne connais pas le mot officiel – et a créé les conditions de l’embrasement du câble.»

Ce câble était du même type que celui qui s’était enflammé en janvier 2015 près de la station L’Enfant Plaza au cours d’un incident similaire, qui avait causé la mort d’une femme.

Les habitants de Washington ont exprimé leur frustration concernant la fermeture du métro de façon satirique sur Twitter, et ses conséquences.

Néanmoins, une fermeture complète aurait pu être évitée si la direction avait choisi d’étaler ces inspections sur six jours selon le Washington Post. Mais le choix a été fait de ne pas opter pour cette solution afin d’éviter que tout incident ne se déclare avant la fin des vérifications.

Lire aussi : Belgique : un 4X4 sur les rails du métro bruxellois (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales