Intégrité de la Syrie : Moscou exige que les Kurdes participent aux pourparlers de Genève

Intégrité de la Syrie : Moscou exige que les Kurdes participent aux pourparlers de Genève Source: Reuters

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a indiqué le 13 mars que les Kurdes syriens devaient prendre part aux négociations de paix inter-syriennes à Genève car leur absence mettrait en danger l’intégrité territoriale du pays.

«Si les Kurdes sont exclus des négociations sur l’avenir de la Syrie, comment pouvez-vous espérer qu’ils veuillent rester dans cet Etat ?», a déclaré Sergueï Lavrov dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe REN TV.

«Nous pensons que le processus qui commence à Genève doit nécessairement inclure les Kurdes, si nous pensons tous vraiment ce que nous disons quand nous affirmons notre engagement pour la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie», a-t-il poursuivi. 

Le chef de la diplomatie russe a aussi souligné que Moscou «insisterait vivement pour que l'ONU ne cède pas aux ultimatums et envoie une invitation aux Kurdes pour qu'ils se joignent à la table des négociations dès le tout début des discussions».

En évoquant des ultimatums, Sergueï Lavrov faisait allusion à la Turquie, qui s’oppose à la participation des Kurdes dans les négociations de paix, alors même qu’ils constituent la force militaire essentielle qui lutte contre Daesh. En outre, le ministre russe a aussi mis en évidence qu’Ankara poursuivait une «expansion rampante» en Syrie.

«Tout en demandant à ce que les positions kurdes ne soient pas renforcées en Syrie, la Turquie revendique son droit souverain à créer des zones de sécurité dans le territoire syrien. Selon nos informations, ils se sont déjà installés à plusieurs centaines de mètres de la frontière, à l'intérieur du territoire syrien [...] C'est une expansion rampante», a-t-il conclu. 

Lire aussi : Malgré les bombardements turcs sur Afrin, les Kurdes n’ont pas l’intention de partir (VIDEO)

Cette interview pour une chaîne de télévision russe a été donnée à la veille de l'ouverture d'un nouveau cycle de négociations entre Damas et l'opposition, prévues du 14 au 24 mars à Genève. Le cycle précédent s'était achevé le mois dernier sans résultats tangibles, mais les parties s’étaient tout de même accordées sur un cessez-le-feu sur le terrain le 26 février sous la pression de la Russie et des Etats-Unis.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»