Moscou : Attaques sur des diplomates russes en Ukraine, silence assourdissant de l’Occident

Moscou : Attaques sur des diplomates russes en Ukraine, silence assourdissant de l’Occident Source: Sputnik

L’absence de réaction de l’Europe et des Etats-Unis suite aux agressions contre les missions diplomatiques russes en Ukraine pourrait être considéré comme une approbation silencieuse, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

«Malheureusement, jusqu'à maintenant, on n’a pas entendu de réaction de nos partenaires occidentaux suite à ces attaques barbares sur les missions diplomatiques russes à Kiev, Lvov, Kharkov et Odessa», a annoncé Maria Zakharova lors de son intervention auprès des journalistes le 11 mars.

«Nous avons l’impression que nos homologues occidentaux se sont laissé emporter par la rhétorique antirusse», a-t-elle indiqué en ajoutant que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé une approche qui n’est pas conforme aux normes d’une société civilisée.

«Dans l’histoire de la diplomatie, c’est un cas sans précédent», a souligné la représentante officielle du ministère russe, rapporte RIA Novosti.

Maria Zakharova a ajouté que «la Russie a demandé à Kiev d’engager sa responsabilité et de punir toutes les personnes impliquées dans cet acte illégal». Moscou attend désormais que les autorités ukrainiennes entreprennent les démarches nécessaires afin de remplir ses obligations et garantir la sécurité des missions diplomatiques étrangères sur son territoire, en accord avec la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Dans la nuit du 5 au 6 mars dernier, l’ambassade de Russie à Kiev a été prise d’assaut par des inconnus demandant la libération de la militaire ukrainienne, jugée en Russie pour le meurtre de deux journalistes russes dans le Donbass. Les manifestants ont lancé des pétards, endommagé les voitures des employés de la mission diplomatique, déchiré un drapeau russe et planté celui de l’Ukraine sur la clôture entourant le bâtiment.

Les manifestations se sont poursuivies les jours suivants à Kiev, aussi que dans d'autres villes. Ainsi, le 9 mars le député du Parlement ukrainien Vladimir Parasiuk a arraché le drapeau russe de la façade du consulat général de la Russie à Lvov. Les manifestants ont ensuite incendié le drapeau.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»