Lors d’un débat sur CNN, Trump assure : «Personne sur ce plateau n’est plus pro-Israël que moi»

Donald Trump lors du débat télévisé sur CNN, jeudi© Carlo Allegri Source: Reuters
Donald Trump lors du débat télévisé sur CNN, jeudi

Une nouvelle fois, la question israélo-palestinienne s’est invitée lors d’un débat enflammé sur la chaîne américaine entre les quatre candidats républicains restants, à quelques jours de la primaire de Floride et d’Ohio.

C’est le sénateur Ted Cruz, principal rival de Donald Trump du côté des Républicains, qui a lancé les hostilités en abordant la thématique lors du traditionnel débat républicain sur CNN jeudi soir.

Le premier a réitéré son soutien à l’Etat hébreu en le qualifiant de «plus solide allié de l’Amérique au Moyen-Orient» et a critiqué le gouvernement d’unité palestinien incluant les «terroristes du Hamas».

Donald Trump, de son côté, a défendu le point de vue qu’il avait déjà exprimé précédemment, selon lequel le meilleur intérêt pour les Etats-Unis était de rester neutre dans le conflit israélo-palestinien. Il a ajouté qu’il comptait entamer des négociations entre les deux parties du conflit.

Critiqué par le Sénateur de la Floride Marco Rubio, qui a déclaré que Trump prônait «une politique anti-israélienne», ce dernier a rétorqué : «Premièrement, il n’y a personne sur ce plateau qui soit plus pro-Israël que moi (…) J’ai eu un beau-fils et une belle-fille qui étaient juifs».

Début décembre, le candidat républicain avait pourtant tenu des propos différents au cours d’un discours devant la Coalition juive républicaine, un groupe de pression juif. «Vous n’allez pas me soutenir car je ne veux pas de votre argent», avait-il alors déclaré. «Voilà pourquoi vous ne voulez pas me donner d’argent. Mais c’est d’accord, vous voulez contrôler votre propre homme politique. Je comprends, ça va», avait-il conclu.

Dans plusieurs médias américains, ces propos lui avaient valu d’être accusé d’antisémitisme.

Lire aussi : Donald Trump reporte son voyage en Israël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales