Lavrov : les tests nucléaires de Pyongyang ne peuvent justifier le renforcement de l’armée US

Ministre des Affaires étrangères russe Source: Sputnik
Ministre des Affaires étrangères russe

La problématique du programme nucléaire nord-coréen ne doit pas servir de prétexte au déploiement américain de bouclier antimissile en Asie, a noté le ministre russe des Affaire étrangères lors d’une conférence de presse avec son homologue chinois.

Lors de la conférence de presse à Moscou entre les ministres russe et chinois, ces derniers n'ont pas reconnu les ambitions nucléaires de Pyongyang et l’ont appelé à écouter les injonctions du Conseil de sécurité de l’ONU et à retourner à la table de négociations.

«Nous nous attendons à que la Corée du Nord tire des conclusions raisonnables, écoute les exigences du Conseil de sécurité des Nations unies et retourne malgré tout à la table des négociations dans le cadre de la déclaration conjointe de six partis participants faite le 19 septembre 2005», a souligné Sergueï Lavrov.

Pékin soutient aussi la reprise des négociations à six concernant le programme nucléaire de Pyongyang. Le ministre chinois Wang Yi a appelé à l’arrêt complet du développement des armes nucléaires de la Corée du Nord mais a souligné qu'il fallait éviter d'encourager les tensions dans la région.

«Nous nous opposons fermement au déploiement du système anti-missile américain THAAD en Corée du Sud en usant du prétexte du problème nucléaire dans la péninsule coréenne», a-t-il fait savoir. «Nous croyons que cela portera directement atteinte à la sécurité [nationale] stratégique russe et chinoise», a expliqué Wang Yi.

Ces derniers temps, la Corée du Nord suscite les préoccupations et les condamnations du Conseil de sécurité de l’ONU à cause de ses activités nucléaires. Plus tôt dans la semaine, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a annoncé avoir réussi à miniaturiser avec succès des têtes thermonucléaires afin de pouvoir les monter sur des missiles balistiques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales