Poignardé, un Israélien extrait le couteau de son cou pour ensuite tuer son agresseur (PHOTO CHOC)

© Compte Twitter @SachaDratwa

La police israélienne a révélé les détails d'une l’attaque à l’arme blanche à Petah Tikva, ville située à 13 kilomètres de Tel-Aviv. D’après elle, la victime a réussi à extraire le couteau de son cou et à neutraliser le terroriste.

Le mardi 8 mars, un Palestinien suivait un juif ultra-orthodoxe, Yonatan Azarihab, qui collectait de l’argent pour une association humanitaire. Lorsqu’ils sont entrés dans un débit de boissons du centre-ville, le terroriste a attaqué l’homme.

Selon la police, dans cette «attaque frénétique», Yonatan Azarihab a été blessé plusieurs fois sur la partie supérieure de son corps. Malgré les blessures et le couteau fiché dans son cou, il a réussi à se libérer avec l’aide du propriétaire de la boutique.

Alors que ce dernier a essayé de maitriser le terroriste, Yonatan Azarihab s’est enfui pour appeler du secours. Il est ensuite revenu dans la boutique, a sorti le couteau pour le retourner contre le Palestinien. Après quelques minutes ce dernier a succombé à ses blessures, a relayé Times of Israel.

Yonatan Azarihab a été hospitalisé et se trouve désormais dans un état stable. Le propriétaire de la boutique n’a pas été blessé.

Le même jour, un Américain a été tué et une dizaine de personnes, dont deux Russes, ont été blessées dans une autre attaque à l’arme blanche à Tel-Aviv.

Une vague de violence entre Israéliens et Palestiniens a surgi début octobre de l'année dernière, quand Israël a essayé de restreindre l'accès aux hommes palestiniens à la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem.Durant ces cinq mois de tensions, les forces israéliennes de sécurité ont tué 168 Palestiniens, dont 111 auraient été à l'origine d'attaques. Avant les attaques de ce mardi, les Palestiniens ont tué 28 Israéliens, ainsi qu'un citoyen américain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales