Suisse : le pays avance sur l’adoption par les couples homosexuels

Un participant de la Gay Pride de Zurich en 2011. Source: Reuters
Un participant de la Gay Pride de Zurich en 2011.

Les Helvètes s’apprêtent à donner un coup de pouce aux communautés gay et lesbienne. Dans le cadre d’une union civile, il sera peut-être bientôt possible d’adopter l’enfant de son conjoint.

La Suisse en mode «gay friendly». Mardi, le Sénat a voté en faveur d’une réforme concernant l’adoption. Celle-ci pourrait être ouverte aux couples homosexuels unis civilement. Elle concerne les enfants du conjoint.

Un verrou légal qui pourrait sauter

Actuellement, une personne souhaitant adopter le ou les enfants de son partenaire dans la vie doit être marié avec lui depuis au moins cinq ans. Problème pour les couples homosexuels : le mariage gay est interdit en Suisse. Ces derniers n’ontnt donc aucun moyen de lancer une telle procédure d’adoption.

En 2005, à l’issue d’un référendum, l’union civile pour les couples de même sexe avait été autorisée. Une clause interdisait toutefois l’adoption. Une barrière va donc, peut-être, bientôt sauter.

En savoir plus : Musulman et finaliste de «Mister Gay» ? En Belgique, c'est possible !

Chez les Helvètes, l’événement fait réagir. Beat Rieder, leader du Parti démocrate chrétien se demande comment «la situation a pu changer aussi vite en Suisse». Qu’il se rassure, le texte doit encore être approuvé par le Parlement et sûrement par le peuple. Après tout, la Suisse est bien le pays des référendum.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales