La Macédoine clôt complètement ses frontières aux migrants illégaux

Source: Reuters

Alors que des milliers de réfugiés se regroupent près de la frontière gréco-macédonienne, Skopje a décidé de fermer ses frontières pour stopper l’afflux de migrants, a fait savoir une source policière à l’agence Reuters.

«Nous avons fermé complètement la frontière», a indiqué l’officier de police qui a requis l'anonymat.

Cette décision a été prise par le gouvernement macédoinien suite aux nouvelles restrictions sévères sur l’entrée de migrants imposées par la Slovénie, la Croatie et la Serbie.

Selon le ministre de l’Intérieur, aucun migrant n’est entré en Macédoine de la Grèce depuis le mardi 8 mars. «La Macédonie agira en conformité avec les décisions prises par d’autres pays situés sur la route des Balkans», a souligné le porte-parole du ministre. L’année dernière, environ un million de réfugiés ont pris cette route pour atteindre l’Union européenne.

Depuis mi-février, plus de 7 000 migrants, dont la plupart sont afghans, se trouvent près de la frontière gréco-macédoinienne en espérant que ce pays des Balkans leur ouvre ses portes.

L’Europe est actuellement confrontée à la plus grave crise migratoire dans son histoire depuis 1945. Les experts préviennent que si l’Union européenne ne change pas sa politique envers les migrants, tout le système Schengen s’enfrondrera. Comme les premiers indices on indique les contrôles temporaires instaurés par sept pays membres de l'espace de libre circulation à leurs frontières : Belgique, Danemark, Norvège, Suède, Autriche, Allemagne, France.

Lire aussi : «Schengen est mort et presque enterré»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales