«Précise et efficace» : un rapport secret de l’OTAN salue la campagne aérienne russe en Syrie

Des pilotes russes sur la base aérienne de Khmeimim en Syrie Source: Sputnik
Des pilotes russes sur la base aérienne de Khmeimim en Syrie

Les forces aériennes russes en Syrie ont fait preuve d’une efficacité remarquable et de professionnalisme, selon une revue allemande qui cite une analyse secrète de l’OTAN.

Les actions du contingent russe qui est engagé en Syrie surclasse la plupart des groupes de la coalition anti-Daesh dirigée par les Etats-Unis, d’après le magazine allemand Focus qui s’est procuré d’un document classifié de l’OTAN, préparé par les experts militaires de l’Alliance.

Ce document indique que la Russie a déployé 40 avions de combat qui ont effectué près de 75 sorties aériennes par jour jusqu’au 27 février, date de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. Les frappes aériennes russes sont «précises et efficaces», selon l’analyse censée rester secrète.

La coalition antiterroriste dirigée par les Etats-Unis déploie environ 180 avions de combat contre l’Etat islamique et ne frappe qu’environ 20 cibles par jour. L’article de l’hebdomadaire allemand indique que le nombre des chasseurs russes engagés dans les opérations est «évidemment inférieur en nombre» par rapport à ceux de l’OTAN, mais la fréquence plus élevée des raids russes rend ces derniers plus efficaces.

La coalition dirigée par les Etats-Unis opère en Irak et en Syrie depuis plus d’un an, alors que la Russie a lancé son offensive contre les groupes terroristes le 30 septembre 2015.

Le rapport de l’OTAN souligne que les forces aériennes russes obtiennent des renseignements sur les cibles terroristes des forces spéciales syriennes sur le terrain, ainsi qu’au moyen de ses forces et des troupes syriennes de reconnaissance aérienne.

En savoir plus : Kremlin : Moscou respectera le cessez-le-feu en Syrie, mais continuera de bombarder Daesh

Il met encore en exergue la très haute performance des forces aériennes russes en Syrie qui sont celles qui ont le plus contribué à mettre un terme à «la démonstration de force» violente des terroristes en Syrie.

Focus souligne enfin que le document ne fait aucune mention de victimes civiles causées par les frappes russes.

L’analyse de l’OTAN a été confirmée par le porte-parole du département d’Etat, John Kirby, qui a reconnu lors d’un point de presse le 3 mars dernier que la Russie avait joué un rôle central dans le lancement du processus de paix en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales