De violentes attaques tuent deux policiers et blessent 35 personnes au sud-est de la Turquie

© Capture d'écran Twitter

Une attaque à la voiture piégée et un tir de roquette, attribués par l'armée turque aux militants du PKK kurde, auraient tué deux officiers de police et blessé 35 autres personnes, selon des sources de la sécurité turque citées par les médias locaux.

L'attaque aurait été menée dans la ville de Nusaybin, dans la province de Mardin, au sud-est du pays et près de la frontière syrienne. Les sources n'ont pas pu donner plus de détails dans l'immédiat.

Le sud-est de la Turquie, majoritairement peuplé de Kurdes, fait l'objet d'une sévère répression de la part du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, dont l'armée mène régulièrement des bombardements contre le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

En savoir plus : Le nombre de morts kurdes piégés dans la ville turque de Cizre augmente

Les opérations de la Turquie ne s'arrêtent pas à la frontière nationale puisque, récemment encore, un groupe de combattants kurdes établi en Syrie pour y combattre l'organisation terroriste Daesh a été frappé par des bombardements de l'armée turque.

Lire aussi : Barack Obama appelle Recep Tayyip Erdogan à cesser de bombarder la Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales