Primaires américaines : le républicain Ben Carson abandonne la course à la Maison Blanche

Source: AFP

Le Super Tuesday a fait sa première victime. Ben Carson a annoncé, mercredi 2 mars, qu’il se retirait de la course à 'investiture. Distancé dans les sondages par ses concurrents, son retrait semblait inéluctable.

L'ex-chirurgien à la retraite a fait savoir qu'il ne sera pas présent au prochain débat républicain qui aura lieu jeudi à Detroit. S'il ne met pas fin à son activité politique, il a décidé en revanche de jeter l'éponge dans la course à l'investiture républicaine. «J’ai décidé de ne pas participer au débat présidentiel républicain sur [la chaîne de télévision] Fox News demain soir», a indiqué Ben Carson dans un communiqué. Il a par ailleurs ajouté avoir l'intention d'en dire d'avantage au sujet de ses ambitions futures lors d'une conférence qui se tiendra vendredi à Washington.

Carson n'a réussi à remporter que huit délégués depuis le début des primaires, dont trois en Virginie. Un maigre bilan qui contraste avec celui de Donald Trump qui, de son côté, a réussi à obtenir 258 délégués. Quelques heures avant l'officialisation de son retrait, il avait pourtant fait part de sa volonté de se maintenir dans la course. «J'ai décidé de rester dans la course parce que nous avons des millions d'adeptes sur les réseaux sociaux, qui me disent de ne pas prendre une décision qu'ils ne veulent pas, qui continuent à me soutenir financièrement et de différentes manières et je pense qu'ils ont le droit d'être entendus», avait-il clamé sur Fox News. 

Les déclarations farfelues de Ben carson ont fini par lui jouer un mauvais tour au point de l'écarter définitivement de l'investiture qu'il convoitait pourtant avec acharnement depuis plusieurs semaines. Selon des témoignages récoltés par le site Politico, il est en effet vu par de nombreux hommes politiques comme une personne manquant totalement de tact et surtout incapable d'assurer une politique internationale à la hauteur. Un député républicain souhaitant rester anonyme a confié à Politico que Ben Carson n'avait tout simplement «aucune idée de ce dont il parlait».

Des commentaires peu flatteurs qui ont par conséquent nui à sa campagne et a fortiori fait fuir ses électeurs. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales