Moqué par les Républicains, Ben Carson voit l'investiture s'éloigner

Moqué par les Républicains, Ben Carson voit l'investiture s'éloigner© CHRIS KEANE
Ben Carson.

Selon Politico, le candidat à l'investiture républicaine, professionnel des bourdes en tout genre risque de quitter la course car de nombreux Républicains sont persuadés que son manque de répartie pourrait définitivement l'écarter de la campagne.

Décidément, les déclarations farfelues de Ben carson pourraient finir par lui jouer un mauvais tour et l'écarter définitivement de l'investiture qu'il convoite avec acharnement depuis plusieurs semaines. 

Selon les témoignages récoltés par le site Politico, le neurochirugien de 64 ans est en effet vu par de nombreux politiques comme une personne manquant totalement de tact et surtout incapable d'assurer une politique internationale à la hauteur.

Un député Républicain souhaitant rester anonyme a en effet confié à Politico que Ben Carson n'avait tout simplement «aucune idée de ce dont il parlait».

Un autre Républicain de l'Iowa s'est lui lancé dans une comparaison entre Ben Carson et Herman Cain, un autre Républicain qui avait défrayé la chronique en 2011 après avoir ouvertement méprisé l'Ouzbékistan, affirmant à la télévision «Non je ne sais rien de l'Ouz-béki-béki-stan-stan, vous en savez quelque chose vous ? Moi, je veux oeuvrer pour ce pays avant tout». 

Peu après les tragiques événements de Paris qui ont coûté la vie à 130 personnes, Ben Carson s'est adonné à de nombreuses interviews lors desquelles sa rhétorique n'a pas vraiment séduit. Un de ses conseiller aurait même affirmé au New York Times que Ben Carson avait besoin d'intenses briefings pour «paraître intelligent». 

Un autre député de l'Iowa a poussé le sarcasme encore plus loin en assurant que pour Ben Carson, les Kurdes étaient «une variété de fromage du Wisconsin».

Un député du Nevada a assuré que Donald Trump, bien que n'étant pas très «calé» en politique étrangère, était tout de même bien meilleur que lui dans ce domaine, Ben Carson n'étant «vraiment bon à rien».

Des déclarations bien sévères, mais qui semblent être justifiées puisque Ben Carson, en plus d'être très vague dans ses déclarations en matière de politique étrangère ou encore d'histoire, semblerait également être légèrement mythomane.

Le candidat à l'investiture républicaine a en effet menti sur son admission à l'une des plus prestigieuses écoles militaires des Etats-Unis. 

Et dans une vidéo datant de 1998, rediffusée récemment, il avait affirmé que c'est le personnage biblique de Joseph qui a fait bâtir les pyramides d'Egypte et que celles-ci n'étaient pas les tombeaux de pharaons.

En savoir plus : Ben Carson moqué en Egypte après avoir pris les pyramides pour des grenier à grains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»