Le cessez-le-feu en Syrie a été violé 31 fois en trois jours, selon Moscou

Source: Sputnik

Depuis le 29 février, il y a eu 31 cas de violations du régime de cessez-le-feu en Syrie, tandis que 38 accords de trêve ont été signés entre les différents groupes armés, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Les informations sur la violation du régime de cessez-le-feu ont été fournies par les Etats-Unis, a expliqué la porte-parole du ministère Maria Zakharova le 2 mars aux journalistes. Elle n'a toutefois pas précisé qui a rompu la trêve.

Le cessez-le-feu entre le pouvoir et les rebelles est globalement respecté depuis son entrée en vigueur le 27 février à minuit, en dépit de quelques accusations de violations. Deux centres de réconciliation, un russe et un américain, permettent de surveiller l'application de l'accord et aider les parties belligérantes à participer à la trêve.

Le «plan B» de Washington doit rester théorique

Moscou espère que d'autres projets concernant la crise syrienne ne seront pas sérieusement considérés, a annoncé Maria Zahkarova en commentaire au «plan B» de Washington.

«Nous espérons que les déclarations faites par quelques hauts fonctionnaires de Washington concernant un certain «plan B» ou d'autres «plans alternatifs» sur la Syrie en cas d'une reprise des hostilités resteront théoriques», a-t-elle déclaré.

La porte-parole du ministère a appelé les partenaires américains à «respecter leurs engagements». «Il est temps d'approcher de façon responsable et rigoureuse l'application de l'accord russo-américain de cessez-le-feu en Syrie», a-t-elle souligné.

Les Etats-Unis ont commencé à parler d'un plan B pour la Syrie quelques jours avant le début de la trêve. En parlant de cette option, le secrétaire d'Etat américain John Kerry n’a pas écarté le renforcement de l’engagement militaire américain en Syrie. Il a par ailleurs estimé que les deux prochains mois seront décisifs et montreront si Bachar el-Assad va réellement «prendre de véritables décisions quant au processus de formation d'un gouvernement de transition».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales