Daesh se «propage comme un cancer» parmi les réfugiés, d'après l'OTAN

Philip Breedlove Source: Reuters
Philip Breedlove

Le commandant de l’OTAN en Europe, le général américain Philip Breedlove, a indiqué ce mardi 1er mars que des terroristes, des criminels et des combattants étrangers profitaient du flot de réfugiés pour s'infiltrer en Europe.

Les membres de l'organisation terroriste «profitent du manque de résistance pour se frayer un chemin, traitant les nations européennes comme les leurs», a notamment déclaré le général devant le comité sénatorial des services armés.

Philip Breedlove a également critiqué la campagne russe de bombardements en Syrie qui est menée en soutien au pouvoir de Bachar el-Assad et «exacerbe grandement le problème». Il a estimé que ces attaques terroriseraient les Syriens et les inciteraient à prendre la route vers les pays voisins puis l'Europe.

«Nous parlons d'une aiguille dans une botte de foin», selon HRW

Le Kremlin et Bachar el-Assad utiliseraient l'immigration comme une arme pour affaiblir l'unité de l'Europe et ses infrastructures, d'après le général. Il a ajouté que les mouvements nationalistes européens qui s'opposent à l'arrivée des réfugiés représentaient également un risque de violence.

Depuis son entrée en poste en 2013, Philip Breedlove a plaidé pour un renforcement des capacités militaires de l'Europe, qualifiant la Russie de «menace existentielle à long terme» pour les Etats-Unis. Il a suggéré à l'Europe et aux Etats-Unis de faire plus pour contrer Bachar el-Assad et l'Etat islamique.

«Nous parlons d'une aiguille dans une botte de foin», a répondu le directeur du programme sur les droits des réfugiés à Human Rights Watch, Bill Frelick. «Il ne s'agit pas de dire qu'ils n'y a pas de dangereuses épingles dans ces bottes de foin, mais dans l'écrasante majorité des cas, nous parlons de personnes qui cherchent une protection». Il a indiqué que ces déclarations de Philip Breedlove reflétaient la crise des réfugiés «vue d'un prisme militaire».

Lire aussi : Une guerre contre la Russie ? Les USA déploient des chars dans des caves secrètes norvégiennes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales