L’Inde pencherait en faveur du porte-avions russe Tempête

L’Inde pencherait en faveur du porte-avions russe Tempête© Artem Tkachenko / Wikipédia

Alors que les autorités indiennes doivent procéder bientôt à un appel d'offres pour une construction d'un nouveau porte-avion, les experts estiment que le pays va arrêter son choix sur le projet de navire russe appelé Schtorm, une «Tempête».

Depuis déjà un moment, les projets de l'Inde de se faire contruire un nouveau porte-avion circulent dans les médias. Selon le journal russe Izvestia, l'Inde préférerait un projet de la Russie. Le centre d'Etat de recherche Krylovsky (KRSC) pourrait proposer son nouveau porte-avion lourd multifonctionnel, le projet 23000E Schtorm (Tempête) lorsque les autorités indiennes procéderont à un appel d'offres. Ce projet a été dévoilé au public en juin dernier lors du forum international Army-2015 qui s'est tenu près de Moscou.

Mesurant 330 mètres de long et 40 de large, ce navire peut se déplacer avec une charge allant jusqu'à 100 000 tonnes. Il pourrait accueillir de 4 000 à 5 000 membres d'équipage et déployer jusqu'à 1 000 aéronefs différents. Il peut demeurer en mer sur une période allant jusqu'à 120 jours.

L'Inde préférait ce projet russe, en raison notamment du transfert de technologies proposé par Moscou, explique l'expert militaire russe Alexandre Mozgovoi. «Pour le moment, seul Moscou est prêt à transférer à New Delhi non seulement l'ensemble de l'armement, mais aussi les technologies pour le développer et le produire», a indiqué l'expert.

Dans le cadre du programme Make, lancé il y a deux ans par le Premier ministre indien Narendra Modi, le pays essaie de stimuler l'industrie domestique des hautes technologies et, notamment, la production d'équipements militaires.

L'un des trois porte-avions indiens, INS Vikramaditya, a été construit en URSS et puis modernisé par la Russie. Un autre, l'INS Viraat, est l'ancien HMS Hermes britannique, doit prendre sa retraite en juin prochain, tandis que le pays est en train de construire son premier porte-avion avec l'aide d'experts russes et italiens.

Selon le TTU, une lettre d'information consacrée aux questions de défense, une délégation française de haut niveau aurait rencontré en janvier dernier l’état-major de la marine indienne dans le but de lui proposer des Rafale marine. Les Etats-Unis envisagent, eux aussi, d'intensifier leur coopération avec l'Inde.

Lire aussi : La Russie et l’Inde veulent construire ensemble des hélicoptères et des centrales solaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»