Législatives iraniennes : les modérés battront-ils les partisans de la ligne dure ?

Le décompte des voix © Reuters Photographer Source: Reuters
Le décompte des voix

Les résultats provisoires montrent que les Iraniens ont nettement voté en faveur des modérés et des réformateurs qui ont remporté les 30 sièges de Téhéran. Une telle victoire faciliterait la tâche du président Rohani pour se rapprocher de l’Occident.

Même si les résultats définitifs seront annoncés le 1er mars, les résultats provisoires montrent que les candidats réformateurs qui soutiennent le président Hassan Rohani ont remporté les 30 sièges dont Téhéran, la capitale, dispose au Parlement iranien.

«Les gens ont à nouveau exprimé leur pouvoir et donné plus de crédibilité et de force à leur gouvernement élu», a déclaré Hassan Rohani.

La progression électorale des modérés et des réformateurs augure d’une législature plus encline à la détente pragmatique engagée par le président à l’égard des puissances occidentales qui a commencé avec l’accord conclu sur le dossier nucléaire iranien. Le parlement de 290 sièges a été dominé par les partisans d’une ligne beaucoup plus dure qu’une reprise des relations avec l’Occident inquiète.

Pour le moment, ils détiennent 65% des sièges du parlement, alors que réformateurs et modérés se partagent les sièges restant.

Les élections législatives nationales ont eu lieu le 26 février et ont été marquées par une très forte participation. Le décompte des voix se poursuit encore actuellement et les résultats définitifs seront proclamés le 1er mars.Plus de 60% des 54,9 millions d’électeurs ont pris part à la votation.

En savoir plus : L’Iran vote : analyse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales