Londres : des milliers de manifestants protestent contre le programme nucléaire britannique Trident

Manifestation à Londres© Paul Hackett
Manifestation à Londres

Des manifestants s’opposant au renouvellement du coûteux programme nucléaire Trident ont pris les rues de Londres. Les protestataires affirment qu’il existe d’autres moyens plus utiles pour dépenser l’argent du contribuable.

C’est une des plus grandes manifestations antinucléaires de l’histoire de la Grande-Bretagne. Des milliers de personnes de tout le pays se sont réunies dans la capitale britannique pour exprimer leur opposition au renouvellement des sous-marins Trident.

Les manifestants ont crié des slogans comme «A bas Cameron, allez Corbyn !», exprimant ainsi leur soutien au chef du Parti travailliste d’opposition Jeremy Corbyn, qui doit s’adresser devant la foule sur Trafalgar Square.

L’un des principaux problèmes de Trident est son coût. Le gouvernement affirme que seuls de 15 à 20 milliards de livres seront nécessaires au renouvellement du système, alors que la campagne pour le désarmement nucléaire et les militants qui veulent abandonner le programme estiment que le coût véritable tourne plutôt autour des 100 milliards de dollars. Ils indiquent qu’il ferait mieux de dépenser cet argent sur des projets moins superflus à leurs yeux.

Cette question rassemble des gens de points de vue politiques différents. Des associations, des politiciens, des personnalités et des académiciens ont rejoint les militants antinucléaires. Même des familles avec enfants y ont pris part.

Les parlementaires britanniques doivent voter sur le financement du plan de renouvellement des sous-marins britanniques Trident fin 2016. Et les Britanniques comprennent que s’ils veulent exprimer leur opposition contre le système nucléaire, maintenant est le temps pour le faire.

En savoir plus : (EXCLUSIF) Lanceur d'alerte : Les sous-marins nucléaires britanniques ont une sécurité «ridicule»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales