Un combi de police belge aperçu avec une plaque… hongroise !

Un combi de police belge aperçu avec une plaque… hongroise !© Capture d'écran lalibre.be
Il était une fois en Belgique...

La Belgique est bel et bien le pays du surréalisme. Des citoyens de la ville d’Eupen ont eu la chance d’assister à une scène qu’ils ne sont pas prêts de revivre : ils ont vu une voiture de police belge immatriculée… en Hongrie.

Selon la police de Roulers, qui a revendu le véhicule des forces de l'ordre à une société de leasing, c’est cette dernière qui aurait mal fait son travail en n’enlevant pas les inscriptions «Police» de la voiture avant de la céder à des Hongrois.

«Tous nos combis de police sont loués et la société de leasing est responsable de l’enlèvement du lettrage avant de revendre le véhicule», explique ainsi un porte-parole au quotidien La Libre Belgique.

C’est dans une station-service d’Eupen, en Flandres, que le véhicule binational a été aperçu le 22 février par un groupe d’individus stupéfaits.

Lire aussi : un 4X4 sur les rails du métro bruxellois (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»