Deux employés de l’ambassade de Serbie enlevés par Daesh morts dans une frappe américaine en Libye

© sabratha.gov.ly

Selon le ministre serbe des Affaires étrangères, deux fonctionnaires de l'ambassade de Serbie en Libye qui avaient été enlevés en novembre dernier ont péri lors dans un raid américain contre une maison où étaient réunis des membres présumés de Daesh.

Le 8 novembre Sladjana Stankovic, chargée des communications, et son chauffeur Jovica Stepic voyageaient dans un convoi de véhicules de la mission diplomatique serbe se dirigeant vers la Tunisie, quand ils ont été enlevés à environ 70 km à l'ouest de la capitale Tripoli.

La frappe aérienne a été effectuée vendredi, le 19 février. Selon les autorités locales, 41 personnes ont été tuées et six autres ont été blessées. La grande majorité des morts étaient des Tunisiens qui étaient probablement des membres de l'EI.

Les autorités libyennes doivent encore confirmer la mort des deux ressortissants serbes.

Selon le Pentagone, la frappe avait pour cible Noureddine Chouchane, Tunisien soupçonné d’être le cerveau de l’attaque contre le musée Bardo en Tunisie en mars 2015.

Les Etats-Unis affirment que le bombardement a été un succès même s’il a été réalisé sans base légale.

Les circonstances dans lesquelles le deux ressortissants serbes seraient morts rappellent celles dans lesquelles l’Italien Giovanni Lo Porto et l’Américain Warren Weinstein ont été tués lors d’une frappe de drone américaine contre les Talibans en janvier 2015.

En savoir plus : Des drones américains tuent deux otages, un Américain et un Italien, au Pakistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales