Moscou a proposé à la BBC de faire une enquête sur l’accueil des Russes corrompus en Grande-Bretagne

Maria Zakharova Source: Sputnik
Maria Zakharova

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que les hauts responsables britanniques favorisaient l’accueil des Russes accusés de corruption en Grande-Bretagne et suggéré à la BBC d’enquêter sur ce sujet.

Pour la énième fois, la Grande-Bretagne a accueilli en février des personnes recherchées par la justice russe, devant laquelle ils doivent répondre d’accusation de crimes. Le ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May, a pris cette décision personnellement, a déclaré Maria Zakharova. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères en a profité pour suggérer à la chaîne de télévision BBC de réaliser un film-enquête sur ces affaires.

«Je pense que cela peut être un sujet pour un nouveau film d’enquête de la BBC. Pourquoi les gens qui sont accusés de crimes économiques, d’escroquerie, notamment à grande échelle, pourquoi deviennent-ils des sujets britanniques, et pourquoi de hauts représentants de l’Etat, comme la ministre de l’Intérieur, les favorise personnellement», s’est demandé Maria Zakarova.

L’intéressée a encore fait remarquer que la Grande-Bretagne «se limite aux clichés» pour justifier l’accueil des criminels, invoquant que leurs droits de l’homme ne sont pas respectés par l’Etat russe. Maria Zakharova a rappelé qu’en Russie ces hommes étaient des corrompus et qu’en Grande-Bretagne, ils bénéficiaient de la protection des droits de l’homme même si les préjudices qu’ils ont occasionnés pour la Russie s’élèvent à des dizaines, voire à des centaines de millions de dollars.

«C’est évident que tout ça est motivé politiquement. C’est évident que cela ne favorise pas l’image du gouvernement britannique aux yeux de la Russie et de la communauté internationale. Le système judiciaire, dont les Britanniques sont si fiers, se discrédite», a déploré Maria Zakharova.

Pour la porte-parole russe, Londres fait passer ainsi un message à tous ceux qui commettent des crimes à travers le monde. «Venez chez nous, vous serez ici sains et saufs», a-t-elle déclaré. «Cela ressemble à de la légalisation de crimes», a ajouté Maria Zakharova.

En savoir plus : Moscou : l'enquête britannique sur l'affaire Litvinenko est une «blague»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales