Irak : 40 djihadistes condamnés à mort pour un massacre de recrues près de Tikrit en 2014

- Avec AFP

Des membres des forces de sécurité irakiennes arrêtent un membre de l'Etat islamique dans la ville de Tikrit, au nord de Bagdad© Alaa Al-Marjani Source: Reuters
Des membres des forces de sécurité irakiennes arrêtent un membre de l'Etat islamique dans la ville de Tikrit, au nord de Bagdad

Un tribunal irakien a condamné à mort jeudi 40 personnes pour leur implication dans le massacre de centaines de recrues perpétré en 2014 par des djihadistes et leurs alliés près de Tikrit, au nord de Bagdad, selon le porte-parole de la Justice.

La cour criminelle centrale de Bagdad a jugé coupables 40 des 47 accusés d'implication dans le massacre de Speicher, du nom de la base d'où les recrues avaient été enlevées avant d'être exécutées, a indiqué le porte-parole de la justice Abdel Sattar Bayraqdar dans un communiqué.

En difficulté actuellement en Irak, l'Etat islamique a rappelé sa force de frappe en janvier dernier, en menant plusieurs attaques-suicides. 

En difficulté face aux différents protagonistes intervenant en Irak et en Syrie, comme l'illustre la perte de la ville de Ramadi toujours en janvier, le groupe Etat islamique reste toutefois très puissant.

Lire aussi : Les troupes irakiennes hissent le drapeau irakien à Ramadi

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales