Cisjordanie : un journaliste arrêté pour avoir dénoncé un abus de biens publics en Palestine

Source: Reuters

Un journaliste de radio palestinien s'est retrouvé en garde à vue pour avoir dénoncé dans son émission qu'une coiffeuse de la télévision financée par l'Autorité palestinienne percevait 12 000 dollars mensuels par mois.

Visiblement, certains sujets sont tabous en Palestine, en particulier quand il s'agit de possibles abus de biens publics. Ehab Al-Jariri, journaliste de radio, l'a appris à ses dépends. 

Dans son programme, il s'est plaint du salaire mirobolant – 12 000 dollars par mois – perçu par une coiffeuse employée par la chaîne de télévision Palestine TV, financée par l'Autorité palestinienne. Après le dépôt d'une plainte en diffamation émanant de la coiffeuse, le journaliste s'est ensuite retrouvé incarcéré pendant plusieurs heures, avant d'être libéré sous caution grâce aux pressions du Syndicat des journalistes palestiniens. 

Pas de chance, ni pour la jeune femme ni pour l'Autorité palestinienne. Une copie du contrat de travail de la coiffeuse aurait fuité sur les réseaux sociaux, provoquant la colère de nombreux Palestiniens. 





Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales