Athènes : gaz lacrymogènes contre 800 agriculteurs prenant d'assaut le ministère de l’Agriculture

La Grèce Source: Reuters
La Grèce

A Athènes, la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser des agriculteurs protestant contre les mesures d’austérité et jetant des pierres sur le ministère de l’Agriculture. D’autres manifestations plus importantes sont attendues.

Le gouvernement grec d’Alexis Tsipras veut réduire le montant des retraites et augmenter les taxes pour lutter contre le déficit budgétaire du pays. Les agriculteurs venus de tout le pays sont arrivés dans la capitale pour exprimer leur colère contre les nouvelles mesures d’austérité.

Environ 800 agriculteurs ont affronté la police qui gardait l’entrée au ministère grec de l’Agriculture. Ils ont brisé des fenêtres avec des pierres avant que la police ne les repoussent.

«Les agriculteurs ont essayé de faire reculer la police devant le ministère de l’Agriculture. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour les arrêter», a fait savoir un policier.

La semaine dernière, pendant la grève générale, la police et les manifestants s'étaient affrontés sur la place Syntagma à Athènes. Quelques-uns avaient jeté des pierres et des cocktails Molotov et les policiers avaient répondu avec des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes.

Avec ces mesures d’austérité, le gouvernement grec veut sécuriser la troisième tranche de l’aide financière internationale que doivent lui verser ses créanciers internationaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales