Presque 50 gardiens de prison interpellés aux Etats-Unis pour le trafic de drogue

Source: Reuters

Ils travaillaient tous dans neuf établissements pénitentiaires d'un seul état américain, la Géorgie. Selon les autorités, ils auraient fourni de la drogue aux détenus et auraient reçu des milliers de dollars.

Il s'agit de l'une des plus grandes opérations du Bureau fédéral d'enquête concernant le trafic de stupéfiants dans les prisons. Les 46 surveillants pénitentiaires, arrêtés le 11 février, auraient reçu des milliers de dollars pour son service illégal, annoncent les autorités.

Si la plupart d'entre eux sont les gardiens qui travaillaient directement avec les détenus, cinq personnes sont officiers d'une unité spéciale anti-contrebande. Selon la chaîne américaine CNN, il est possible que le réseau clandestin ait été démantelé grâce à un agent du FBI travaillant sous couverture.

Les autorités de la Géorgie indiquent que les allégations sont très variées, «y compris la cotrebande à des détenus, l'abus de leurs fonctions d'officiers pour protéger des transactions et des expeditions de drogue». 

Depuis septembre 2015, environ 130 personnes liées au système pénitentiaire de la Géorgie ont été accusées du trafic illégal.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales