L’OTAN donne son accord pour réduire le flux de réfugiés arrivant par la mer Egée

Des réfugiés débarquent en Grèce © Yannis Behrakis Source: Reuters
Des réfugiés débarquent en Grèce

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord est d’accord pour commencer une mission qui aura pour but d'aider à ralentir les arrivées de migrants en Grèce et à arrêter les passeurs.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a annoncé le 11 février qu'un groupement naval allié sous commandement allemand allait se rendre «sans tarder» en mer Egée pour «aider à lutter contre le trafic humain» des passeurs de migrants.

Le commandant des forces alliées en Europe, le général américain Philip Breedlove, «est en ce moment en train d'ordonner au groupement naval permanent [...] de se rendre en mer Egée sans tarder et d'y débuter des activités de surveillance», a déclaré Jens Stoltenberg, en présentant la mission navale qui doit faire face à la crise migratoire, à laquelle l'Alliance a donné son accord de principe.

Lire aussi : Le Premier ministre turc estime «hypocrite» les appels à ouvrir la frontière aux réfugiés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales