La bombe qui a explosé dans l’avion somalien aurait été destinée à un vol turc

RT
RT

L’auteur de l’attentat-suicide sur le vol de Daallo Airlines aurait dû initialement être à bord d’un avion de Turkish Airlines, a annoncé le directeur de Daallo, Mohamed Yassin. Selon un autre rapport, les explosifs se trouvaient dans un portable.

La majorité des passagers de l’Airbus A321 pris pour cible étaient censés embarquer dans un avion de Turkish Airlines, mais ont été réaffectés après l’annulation du vol de l’appareil turc pour cause de mauvais temps.

«Ce passager particulier a embarqué dans l’avion en utilisant une carte d’embarquement de Turkish Airline et était sur la liste d’embarquement de la compagnie», a déclaré à Reuters Mohamed Yassin, directeur de la compagnie Daallo Airlines.

Le vol D3159 quittait la Somalie à destination de Djibouti, quand les passagers ont entendu une forte explosion avant de voir des flammes. Il y avait 74 personnes, dont 70 passagers, à bord de l’appareil.

L’auteur de l’attentat aurait été projeté hors de l’avion à travers un trou d’un mètre de diamètre créé par l’explosion. Le pilote est néanmoins parvenu à poser son appareil en urgence à Mogadiscio quelques minutes seulement après le décollage.

La bombe était cachée dans un portable, a fait savoir Reuters, le 8 février. Selon des sources au gouvernement américain, l’assaillant a été filmé par la chaîne de télévision chinoise CCTV au moment où il recevait la bombe à l’aéroport et avait des relations avec Daallo Airlines ou le personnel de l’aéroport.

Plus de 20 personnes ont déjà été arrêtées en lien avec cet attentat, a déclaré le porte-parole du gouvernement somalien. Les responsables américains ont également révélé qu’ils soupçonnaient le groupe terroriste Al-Shabbab, lié à Al-Qaïda, d’être le commanditaire de cet attentat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales