Irak : au moins 17 morts, dont 14 Philippins, dans l'incendie dévastateur d'un hôtel du Kurdistan

© Google Maps

Dans la région autonome d'Erbil, où de nombreux étrangers viennent pour travailler, un feu dont on ignore encore la cause a coûté la vie à de nombreuses personnes, dont une majorité de Philippins.

Le gouverneur de la ville, Nawzad Hadi, a fait état d'un bilan malheureusement provisoire de 17 décès, sur la télévision locale Rudaw TV.

Parmi ceux-ci, 14 seraient des ressortissants Philippins, a affirmé l'ambassade des Philippines, qui explique avoir reçu cette information des autorités kurdes.

Le feu aurait débuté dans un salon de massage avant de s'étendre au Capitol Hotel, prestigieux établissement d'Erbil. Si la cause de l'incendie reste pour l'instant inconnue, Hadi suspecte qu'une défaillance électrique ne soit à l'origine du drame.

L'ambassade des Philippines a annoncé qu'elle était en contact avec les autorités du Kurdistan afin de procéder à l'identification des corps.

De nombreux travailleurs étrangers ont afflué vers le Kurdistan à partir de 2003, année marquée par le boom économique du secteur pétrolier dans la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales