Un militaire russe tué en Syrie par un obus de mortier des djihadistes de Daesh

Source: Reuters

Un conseiller militaire russe, qui avait entraîné l'armée syrienne à utiliser de nouveaux armements, a été tué le 1er février par un obus de mortier. C'est le troisième soldat russe a perdre la vie depuis le début de la campagne russe en Syrie.

Le ministère russe de la Défense a annoncé, le 3 février, que ce militaire était déployé dans une garnison de l'armée syrienne, fidèle au président Bashar el-Assad, rapporte l'agence RIA.

«Le conseiller militaire russe en Syrie avait pour mission aider l'armée syrienne à se familiariser avec les armements, fournis dans le cadre de la coopération militaire technique entre deux pays», a indiqué le ministère. «Le 1 février cet officier a été mortallement blessé par un obus de mortiers tiré par les jihadistes de Daesh», a-t-il ajouté.

Depuis le début de l'opération antiterroriste russe en Syrie, le 30 septembre dernier, c'est le troisième soldat décédé dans le rangs des troupes russes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales