Daesh à 350 km de l'Europe : Le Drian alerte sur la présence de l'EI en Libye

Daesh à 350 km de l'Europe : Le Drian alerte sur la présence de l'EI en Libye Source: Reuters
Des combattants près de Syrte ciblent Daesh

Des combattants de Daesh se mêlant aux réfugiés voyageant de la Libye vers l’Italie, cela représente un grand danger pour l’Europe, a noté dimanche le ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian lors de l’émission Le Grand Jury sur RTL.

Dans son interview, le ministre a noté l’urgence de trouver une solution politique à la crise libyenne afin de combattre la progression du groupe terroriste Daesh qui rassemble à l’heure actuelle des milliers de combattants à travers le pays.

Daesh à 350 km de l'Europe : Le Drian alerte sur la présence de l'EI en Libye

«Daesh s’installe», a expliqué Le Drian au média français. «Je suis très inquiet sur la Libye, depuis septembre 2014. Ils sont là, sur près de 300 kilomètres linéaires de côtes, et ils se répandent», a-t-il poursuivi.

D’après lui, Daesh se trouve seulement à 350 kilomètres de l’île italienne de Lampedusa, qui est le point d’arrivée pour des milliers de migrants et de réfugiés fuyant la Libye pour atteindre l’Union européenne. «Lorsque le beau temps va arriver en Méditerranée, il y a des risques de passage de combattants qui pourraient se mélanger à des réfugiés. C'est un risque majeur», a expliqué le ministre français. 

«Chacun se rend bien compte du danger de transférer un conflit au Levant [Syrie et Irak], sur lequel on commence à avoir des éléments positifs, à un nouveau conflit en Libye», a noté Le Drian ajoutant que la solution politique était «le seul moyen» pour éradiquer le problème.

En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye compte aujourd’hui deux parlements rivaux : celui basé dans la capitale Tripoli aux mains d'une coalition de milices, Fajr Libya, et celui installé à Tobrouk, le seul reconnu par la communauté internationale. On constate que Daesh profite du chaos qui règne dans le pays pour s’emparer de larges pans de territoires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»