Le guide suprême iranien conteste l’authenticité de la Shoah, sur fond de visite de Rohani en Europe

© AFP Source: AFP

Alors que Hassan Rohani effectue une tournée historique en Europe pour renouer des contacts économiques et diplomatiques, l’Ayatollah Ali Khamenei a posté une vidéo où il conteste l’ampleur du massacre des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette vidéo nommée «les temps sombres sont-ils passés ?» montre des images du camp de concentration d’Auschwitz et de photos négationnistes. L’Ayatollah Ali Khamenei, plus haut dignitaire religieux du pays, explique que «même si c'est la réalité, on ne sait pas comment elle est arrivée. Parler de l'Holocauste et exprimer des doutes sur ce sujet est considéré comme un grand péché. Si quelqu'un fait cela, ils l'arrêtent, l'emprisonnent et le jugent».

S’en suit des photos d’enfants palestiniens tués ou blessés, la voix de la vidéo condamne alors «l’ignorance qui existe dans le monde d’aujoud’hui» et les nations du monde qui soutiennent Israël. 

On peut dire que le timing choisi par le Guide suprême pour s'exprimer est plutôt embarassant, autant pour le président iranien Hassan Rohani qui effectue en ce moment sa première visite officielle en Europe depuis la levée des sanctions internationales, que pour François Hollande qui espère profiter de l'occasion pour renouer des liens économiques forts avec l'Iran. Le dirigean iranien a clamé haut et fort que ce voyage avait pour but de «tourner la page» sur les anciennes «rancœurs», pour ouvrir «une relation nouvelle». Pas sûr que les déclarations de son illustre concitoyen lui facilite sa tâche. 

Cette publication intervient alors que la communauté internationale célébrait ce mercredi 27 janvier la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales